-

mercredi 16 avril 2014

Quai Branly : le tatouage dans la peau

De quoi le tatouage est-il le nom ? La prochaine exposition du Musée du Quai Branly tente de répondre à cette question. Elle se tient du 6 mai au 18 octobre. Le public peut y découvrir la culture du tatouage sous de nombreux angles : ethnologique, anthropologique, sociologique, psychologique, historique et artistique. Le phénomène est aujourd'hui démocratisé. Il devrait toucher beaucoup de monde. Mais ce n'a pas toujours était toujours le cas, loin s'en faut ! Alors qu'à son origine il joue le rôle de signe social, religieux et mystique dans les sociétés dites "primitives" de l'Orient, de l'Afrique et de l'Océanie, il est une marque d'infamie, de criminalité et d'attraction de cirque en occident. Il permet ensuite durant la première moitié du XXe siècle aux différentes tribus urbaines marginales de s'identifier. Ce n'est qu'après avoir été récupéré par la publicité, qu'il devient un ornement corporel assez communément partagé. 

Musée du Quai Branly, 3, Quai Branly, 7ème arrondissement. Ouverture mardi, mercredi et dimanche de 11 h à 19 h et le jeudi, vendredi, samedi jusqu'à 21 h. 


lundi 7 avril 2014

Quai Branly : immersion dans l'univers amérindien

Les éléments de leur culture sont de véritables accroche-rêves. Les Indiens d'Amérique font l'objet d'une exposition au Musée du Quai Branly. Celle-ci se tient jusqu'au 20 juillet. Elle rassemble 133 objets et œuvres d'art : longues coiffes, parures colorées, calumets de bois et de coquillages, tomahawks etc. Ils témoignent d'une période allant du 16ème, avant les premiers contacts avec l'Homme blanc, jusqu'au 20ème siècle, à la création des réserves. 

Musée du Quai Branly : 37, Quai Branly, 7ème arrondissement. Tel 01 56 61 70 00. Ouvert le mardi, le mercredi et le dimanche de 11 h à 19 h ; le jeudi, le vendredi et le samedi de 11 h à 21 h. 


lundi 31 mars 2014

Mousquetaires : de la fiction à la réalité

Depuis l’œuvre d'Alexandre Dumas, les mousquetaires sont des personnages récurrents de la littérature et du cinéma. A tel point que la fiction finit par occulter la réalité. Pour la mettre en lumière, le Musée de l'Armée aux Invalides organise une exposition. Elle se tient du 2 avril au 14 juillet. Ses visiteurs peuvent y découvrir les véritables d'Artagnan, Louis XIII, Richelieu, Milady et masque de fer. Sans oublier l'escrime, le siège de La Rochelle et la Fronde. Un ensemble exceptionnel d’œuvres, d'objets et de documents ont été rassemblés pour cela. 

Musée de l'Armée, 129 rue de Grenelle, 7eme arrondissement. Exposition tous les jours de 10 h à 18 h. Entrée à 8,50 euros. 


mercredi 26 mars 2014

Cosmétiques : Buly, esprit vintage, produits naturels

Une enseigne de cosmétiques ouvre ses portes au 6, rue Bonaparte. Son nom est Buly. Elle se trouve à deux pas des hôtels Saint Vincent, Lenox et Saint Thomas d’Aquin. Avec son comptoir d’apothicaire, son pavement de terre cuite et son plafond de bois sculpté, cette petite boutique semble se trouver là depuis cent cinquante ans. Ses fondateurs ont tiré leur concept d’un roman de Balzac, César Birotteau, lui-même inspiré par l’histoire d’un certain Bully, inventeur de la lotion de toilette vinaigrée. Leur nouveau magasin offre tout un éventail de formules naturelles : parfums à l’eau, savons super fins, opiat dentaire, allumettes parfumées, Lait Virginal, Eau de la Belle Haleine… Tous ces produits sont fabriqués dans la Cosmétique Vallée en Normandie. Ils fleurent bon le tilleul, la violette, la bigarade et, surtout, l’esprit français. A leurs côtés se trouvent des huiles du monde entier (de ricin d’Inde, d’abricot de Palestine, de camélia du Japon etc.), des argiles, des encens à brûler et quelques accessoires.


mercredi 19 mars 2014

Mort il y a 2000 ans, Auguste règne sur le Grand Palais

Il est mort il y a 2000 ans. Il fut l'empereur de Rome le plus représenté de toute l'Histoire antique. Pourtant, aucune exposition d'ampleur ne fut consacrée à Auguste en France jusqu'à présent. Il y est bien moins connu que son oncle, Jules César. Le Grand Palais répare cette injustice en faisant revivre les grandes heures de son règne qui marque l'avènement de l'Empire romain sous sa forme la plus aboutie, épicentre culturel, commercial et religieux d'un monde qui explique encore en grande partie le nôtre. Cette rétrospective commence le 19 mars et finit le 13 juillet. 

Grand Palais : 3, avenue du Général Eisenhower 8ème arrondissement. Exposition visible tous les jours de 10 h à 20 h. Nocturne le mercredi jusque 22 h. Tarif plein 13 euros, tarif réduit 9 euros. 


lundi 10 mars 2014

Photo de mode : du papier glacé au musée

La photo de mode est ce qui ne se démode pas. L'exposition Papier Glacé le prouve. Elle se tient au Musée de la Mode. Elle dure jusqu'au 25 mai. Elle réunit cent cinquante tirages de grands photographes à l'orée de leur carrière. Ils sont quatre-vingt. Les premiers œuvraient pour les magazines dès 1918. L'organisation thématique de leurs clichés permet de souligner les filiations entre eux. Les photographies sont accompagnées d'une quinzaine de vêtements de couturiers. Dans deux salons de lecture, cinquante magazines peuvent également être feuilletés. Enfin, des films contemporains esquissent l'avenir possible de la photographie de mode. 

Musée de la Mode : 10, avenue Pierre 1er de Serbie. Exposition ouverte du mardi au dimanche de 10 h à 18 h. Nocturne les jeudis jusqu'à 21 h. 


mercredi 5 mars 2014

Cité de la Musique : l'anniversaire de Bach fêté au clavecin

Johann Sebastian Bach aurait eu 329 ans le 21 mars. Le compositeur n'est plus depuis longtemps mais son héritage reste. L'anniversaire de sa naissance sera fêté par la Cité de la Musique du 8 au 21. Durant cette période, les meilleurs clavecinistes joueront l'intégrale de son oeuvre pour clavecin. Le public aura la chance de les entendre sur des instruments du Musée de la musique, dont les timbres continuent de fasciner par leur intensité et leur originalité. 

Cité de la musique : 221, avenue Jean-Jaurès - 75019 Paris. http://www.citedelamusique.fr/